Foulées de Villeurbanne 2016 : record explosé !

Foulées de Villeurbanne 2016 Semi-marathon Blog course à pied Lyon

 

     L'hiver est passé et n'a pas eu raison de ma motivation, alors j'étais impatient de débuter la saison 2016 et de voir si les longues heures d'entraînement dans le froid allaient porter leurs fruits. Pour ma première course de l'année j'ai choisi de courir un semi-marathon, distance qui faisait cette année partie pour le première fois des formats proposés aux foulées de Villeurbanne. Inscription validée !

Objectif : faire un chrono...

 

     Quatre semaine avant la course, je faisais environ deux sorties de 13-14km par semaine. J'ai donc hésité à choisir l'épreuve du 10km ou celle du semi-marathon, n'étant finalement entraîné pour aucune des deux. Mais tandis que j'étais resté sur un bon chrono (43') à mon dernier 10km, mon temps sur semi-marathon me laissait un goût d'inachevé (2h07'). J'ai donc choisi de réparer ça !

 

     J'avais un mois pour augmenter progressivement la longueur de mes sorties jusqu'à au moins 20km. Compte tenu de mon rythme à l'entraînement, mon objectif pour la course était à ce moment là fixé à 1h50. Mais à mesure que j'allongeais la distance, je me sentais de mieux en mieux, aussi je ne tardais pas à revoir cet objectif à la baisse; il est donc passé à 1h45, puis à 1h40. Et lorsque j'ai appris qu'un copain avait fini le semi de Paris en 1h39, pas le choix, j'allais devoir faire mieux !

 

     Finalement lorsque je bouclais mon dernier entraînement long de 19km en 1h29' à une semaine de la course et sans me mettre dans le rouge, j'en tirais deux conclusions. La première c'est que j'étais prêt, et la seconde c'est que, si j'étais en forme le jour J, je pouvais espérer m'approcher de 1h35. Il n'y avait plus qu'à !

... Objectif atteint !

 

     Ce dimanche 20 mars, nous sommes environ 500 à prendre le départ de la course. L'ambiance est sympa, on ne se marche pas les uns sur les autres et j'en profite pour m'échauffer au mieux. Le départ est donné à 8h30, les coureurs sont nombreux à me dépasser dès les premières centaines de mètres et je me retrouve à l'arrière du peloton. Je m'attendais à ça, donc je ne force pas mon allure et laisse le temps à mon corps de trouver le rythme. Je boucle le deuxième kilomètre en 4'51" et déjà je commence à reprendre des concurrents. À  partir de là, plus aucun ne me doublera.

 

Foulées de Villeurbanne 2016 Semi-marathon Blog course à pied Lyon

 

     Comme à mon habitude je continue à augmenter progressivement mon allure, et je poursuis ma remontée sur les autres coureurs. Cette stratégie de course me convient parfaitement, car elle me permet de laisser mon corps prendre progressivement le rythme, ainsi que de passer la quasi-totalité de la course à doubler des concurrents, plutôt qu'à me faire doubler moi-même. Moralement c'est bien plus motivant !

 

     Les dix premiers kilomètres sont avalés en 46', sans difficulté particulière. C'est un peu plus rapide que ce que j'avais prévu, donc tant mieux et pourvu que ça dure ! Pourtant, je ne tarde pas à prendre un petit coup au moral entre les kilomètres 13 et 18, car à cet endroit le parcours est replié sui lui-même, et je vois donc régulièrement les coureurs qui ont un ou deux kilomètres d'avance sur moi. Ce ne sont pas des Kenyans volant au-dessus de la route, mais pourtant ils sont largement devant moi, et j'enrage de savoir que je ne pourrai pas les rattraper. Heureusement Sophie est venue m'encourager, et sa présence à cet endroit me permet de m'accrocher.

 

     Je passe le kilomètre 18 pour entamer une dernière portion plus linéaire vers la ligne d'arrivée. Je suis constant à 4'20" depuis le dixième kilomètre, mais alors qu'il faudrait que j'accélère je commence à être un peu cuit. J'ai chaud à la tête, et je suis plus essoufflé. C'est aussi de plus en plus difficile de doubler les coureurs devant moi. Mais la fin n'est plus très loin.

 

 

Foulées de Villeurbanne 2016 Semi-marathon Blog course à pied Lyon

Le faible nombre de coureurs permet d'avoir de la place. Mais cela n'empêche pas les jambes d'être lourdes après 18km..!

 

     Au dix-neuvième kilomètre, et pour la première fois depuis le deux ou troisième kilomètre, j'entends un concurrent arriver derrière moi, puis je le vois me dépasser. Fatigué mais bien décidé à ne pas me laisser faire, j'accélère pour m'accrocher à lui, et reste quelques mètres en arrière. Au vingtième kilomètre, je parviens à puiser dans mes réserves pour accélérer encore un peu, et finalement décrocher mon challenger. On ne me dépasse pas si facilement !

 

     Mon sprint final est un peu en deçà de mes espérances, mais il me permet tout de même de finir cette course avec un chrono que je suis tout heureux de voir s'afficher sur ma montre : 1h33'12" !

 

     J'ai bien su gérer mon effort pour tirer le meilleur de ma forme du moment, sans risquer d'exploser en cours de route. Le parcours entre ville et nature était très agréable, bien balisé et parfaitement sécurisé par les nombreux bénévoles. J'ai apprécié le nombre limité de participants, qui permet d'avoir du champ libre plutôt que de courir à touche touche. Ce premier semi-marathon à Villeurbanne était un vrai succès, et nul doute que la prochaine édition attirera encore d'avantage de coureurs.

     Mon record sur semi-marathon reflète maintenant ma forme du moment et mes progrès depuis l'an dernier. En revanche, avec les dix derniers kilomètres de cette course réalisés en 42'22", c'est sur cette distance qu'il va falloir que je pense à actualiser mon meilleur chrono !


À lire aussi

Pourquoi courir blog course à pied running
Premier semi-marathon bois vincennes 2015 blog


Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Remy du V2 (mardi, 12 avril 2016 03:20)

    Bien joue ! C'est un beau score!

  • #2

    Aurélien (mercredi, 13 avril 2016 17:38)

    Merci ! Mais maintenant ça ne demande qu'à être battu... :)

  • #3

    anonse sex telefon (samedi, 09 septembre 2017 09:24)

    dekretowy

 

Un kilomètre à pied

 

Blog

running, triathlon

 

2015

 

PARTAGE  &  SUIVI

.....................................................

Pour ne rien rater, suivez

Un kilomètre à pied sur Facebook :

Ce blog vous plaît ? Partagez-le !

 

L'AUTEUR

.............................................

Aurélien, sportif

et grand amateur

de bouviers bernois.

Un kilomètre à pied - Blog running triathlon trail course à pied