Test de la ceinture cardio Wahoo TICKR

Test ceinture cardio Wahoo TICKR Blog course à pied running

 

     Mon côté geek m'a rattrapé. Ou est-ce plutôt mon côté scientifique, à vouloir quantifier et rationaliser ma préparation pour l'optimiser ? En tout cas, un peu moins d'un an après l’achat de ma montre GPS, j'ai ajouté une nouvelle corde à mon arc et un nouvel outil pour analyser mes entraînement : une ceinture cardiofréquencemètre. J'ai choisi le Wahoo TICKR. Mais pourquoi donc... ?

Être ou ne pas être sur la même longueur d'onde

 

     J'ai une montre GPS TomTom Multi-Sport et un GPS de vélo Garmin Edge Touring Plus. Vous ne voyez pas le problème ? Laissez-moi vous éclairer. Pour les ceintures cardio, et pour les périphériques de sport en général (capteur de cadence, de puissance, etc.), il existe deux technologies de communication sans fil : Bluetooth et ANT+. Certains fabricants équipent donc leurs appareils en Bluetooth, et d'autres en ANT+. Et bien sûr mes deux GPS utilisent chacun une techno différente, Bluetooth pour la TomTom et ANT+ pour le Garmin.

 

     Heureusement la marque Wahoo Fitness propose une solution, avec une gamme de ceintures cardio qui sont compatibles avec les deux technologies sans fil. C'est à ma connaissance les seuls à proposer cela, et c'est pourtant une excellente idée. Plus de problème de compatibilité, la ceinture se connectera à tous les moniteurs de sport, ainsi qu'aux smartphones pour ceux qui pédalent ou courent avec des applis de sport.

     J'ai choisi le modèle d'entré de gamme, le TICKR, une ceinture cardio toute simple, sans fonctionnalités extravagantes, vendue 50€, soit le tarif des modèles concurrents utilisant un seul mode sans fil.

 

Des caractéristiques classiques

 

     Rien ne ressemble plus à une ceinture cardio qu'une autre ceinture cardio. Le format de ce TICKR est tout ce qu'il y a de plus classique : une ceinture élastique souple intégrant les électrodes, et un émetteur sans fil. La ceinture est bien sûr réglable en longueur (de 61 à 122cm), et s'ouvre au niveau de l'émetteur auquel elle est fixée par deux boutons pression. Il suffit de défaire l'un des deux pour enfiler et retirer la ceinture.

 

     Aucun bouton sur l'émetteur, donc aucune interaction physique avec celui-ci. Il restera toujours allumé, attendant la connexion à un appareil. Seules deux LED sur l'avant de l'émetteur témoignent de l'état de celui-ci. La rouge clignote à chaque fois qu'un pouls est détecté, et la bleue renseigne sur l'état de connexion à un appareil avec différentes vitesses de clignotement. Ces voyants fonctionnent pendant 30 secondes avant de s'éteindre pour économiser la batterie.

 


 

     Plutôt qu'une batterie c'est en réalité une pile qui alimente l'émetteur (CR2032), dont la longévité est annoncée pour aller "jusqu'à 12 mois". Je ne manquerai pas de vérifier cela. En tout cas elle sera facile à remplacer en retirant le cache arrière de l'émetteur, et l'opération ne coûtera pas plus de 2€.

     Enfin côté étanchéité cette ceinture est certifiée IPX7, ce qui lui permet en théorie d'être immergée pendant 30min à une profondeur d'un mètre. En pratique le TICKR résistera donc sans problème à la pluie et à la transpiration, et vous pourrez passer la ceinture sous le robinet pour la laver. Pas question par contre de l'utiliser pour une séance de natation.

 

Un cardio qui fait le job

 

     Après avoir passé en revue ce TICKR, il est temps d'aller faire monter les pulsations pour voir s'il a du répondant. Pour le connecter rien de plus facile, il suffit activer la recherche de capteur cardiaque sur votre montre, GPS ou autre. Le TICKR est reconnu en quelques secondes, et il est déjà prêt à être utilisé.

     La ceinture doit être positionnée sous le sternum, avec l'émetteur bien au milieu, pour que les électrodes se placent de part et d'autre de votre cage thoracique et captent les signaux électriques liés aux battements de votre coeur. Il est conseillé d'humidifier au préalable les électrodes (eau, salive, gel spécial) pour un résultat optimal. Pour ma part je ne pense qu'une fois sur deux à les mouiller avec mon doigt passé sous le robinet, et je n'ai constaté aucune différence : ça fonctionne très bien dans les deux cas.

 

     Concernant les valeurs données par le TICKR, difficile d'évaluer leur précision, n'ayant pas d'autre cardio pour comparer (et encore, lequel serait "bon" ?). Le mieux que je puisse dire c'est que le rythme cardiaque indiqué m'a toujours paru crédible, reflétant l'intensité de l'effort réalisé. J'ai quelques fois comparé avec un décompte de mon pouls pris au poignet au repos ou juste après un effort, et la valeur obtenue était très proche, autant qu'elle peut l'être étant donnée la précision de cette mesure.

 

     D'autre part la connexion est très réactive, et les valeurs suivent de près l'évolution de votre effort. Quelques secondes suffisent pour que l'affichage du rythme cardiaque traduisent un changement de rythme, alors que le GPS lui n'a pas encore pris en compte la variation d'allure. Le gain en fractionné pour ajuster son effort est alors appréciable.

 

Test ceinture cardio Wahoo TICKR Blog courbe fréquence cardiaque

Sur une séance de fractionné à allure semi-marathon on constate la réactivité du cardio (en rouge)

 

     Enfin, je n'ai constaté aucune déconnexion en cours d'utilisation, que ce soit en Bluetooth avec ma montre ou en ANT+ avec mon GPS vélo. Il est même possible de connecter les deux en même temps - testé et approuvé, ou deux appareils ANT+ (mais pas deux appareils Bluetooth simultanément).

 

 

L'application Wahoo Fitness

 

     La norme Bluetooth vous permet d'utiliser le TICKR avec votre smartphone (Bluetooth 4.0 minimum), pour courir/pédaler avec une appli dédiée. Outre les classiques du secteur (Strava, Runtastic, Runkeeper, Nike+, etc.) vous pourrez aussi utiliser l'application maison du fabriquant : Wahoo Fitness. Celle-ci est disponible sur iOS et Android. Elle vous permettra d'enregistrer vos activités, d'en voir un récapitulatif , le tracé sur une carte, d'exporter l'activité vers votre site de suivi sportif préféré... Exactement comme n'importe quelle application du genre. À vous de voir donc celle que vous préférez.

 

     Par contre, si une mise à jour du TICKR est disponible, il faudra obligatoirement passer par Wahoo Fitness pour en être informé, et pour pouvoir l'installer sur le capteur.

 

Conclusion : simple et efficace

 

     Si l'on met de côté la double compatibilité Bluetooth/ANT+, cette ceinture cardio est tout ce qu'il y a de plus basique. Elle ne fait rien de plus qu'indiquer votre fréquence cardiaque, mais elle le fait de manière tout à fait satisfaisante. Et après tout, c'est bien là ce qu'on lui demande !

     Ce qui la distingue de la concurrence c'est cette double liaison sans fil qui règle tous les problèmes de compatibilité. Si vous changez de marque pour votre prochaine montre GPS, ou que vous avez déjà plusieurs appareils, pas besoin de racheter un cardio, le TICKR s'y connectera sans problème. Un véritable atout qui fait tout l'intérêt de cette ceinture cardio !

 

Test ceinture cardio Wahoo TICKR Blog course à pied

À lire aussi

Entrainement cardio course à pied triathlon blog
Test montre GPS TomTom Multi-Sport Blog course à pied triathlon


Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Alain-9.0 (jeudi, 27 juillet 2017 11:54)

    Bonjour, J'utilise cette ceinture en double connexion également Bluetooth et Ant+ ( Gps Teasi Bluetooth affichage à l'écran de la Fréquence, et montre connectée enregistrement trace et fréquences, avec donc la possibilité d'analyser après coup les valeurs enregistrées).En Vtt pour être tout à fait précis, mais sur le fond, ça ne change rien.
    Quasi neuve puisque utilisée depuis Février 2017 (nous sommes fin juillet)
    Je suis entièrement de votre avis sur quasi tous les points évoqués dans votre article/test.
    Réactivité, facilité, etc...
    Il y a qq points négatifs, toutefois; Les pressions de fixations émetteur ceinture, compte tenu du système d'ergot plastique sensé centrer la sangle à 'émetteur ( ou obliger à utiliser une sangle de la marque ??) font que en manipulant l'ensemble sous le maillot ça se décroche trop facilement ( besoin de ré humidifier,de remonter la sangle si descendue, etc)
    Mais depuis qq jours , patatras la belle histoire s'arrête là. Les valeurs affichées sont complètement erronées ( 110 puls, avec un essoufflement caractéristique d'un effort au seuil ou l'inverse valeurs à 155 (90% Fcm) alors que la respiration est redevenue normale, la pente à 0.
    Changement de pile, une fois, deux fois, rien n'y fait...
    Avez vous connaissance de problèmes similaires ?
    merci de vos infos et bravo pour votre blog.
    Alain

  • #2

    Aurélien (dimanche, 30 juillet 2017 09:45)

    Salut Alain !
    Pour avoir depuis testé la ceinture HRM Run Garmin, je reconnais que le système de fixation du TickR n'est pas le plus confortable. Quant aux valeurs fantaisistes qui apparaissent du jour au lendemain, je n'ai pour le moment pas rencontré ce problème... et n'ai malheureusement pas de solution à vous proposer.
    Sportivement

  • #3

    ogłoszenia erotyczne (vendredi, 08 septembre 2017 16:20)

    prześwistując

 

Un kilomètre à pied

 

Blog

running, triathlon

 

2015

 

PARTAGE  &  SUIVI

.....................................................

Pour ne rien rater, suivez

Un kilomètre à pied sur Facebook :

Ce blog vous plaît ? Partagez-le !

 

L'AUTEUR

.............................................

Aurélien, sportif

et grand amateur

de bouviers bernois.

Un kilomètre à pied - Blog running triathlon trail course à pied